exhibitions

Wang Keping

  • 04.02.2006 - 04.03.2006|

WANG KEPING est un artiste « historique » - dans l’histoire de la Chine contemporaine - né en 1949 (année de la création de la République populaire de Chine), un temps garde rouge pendant la Révolution Culturelle, il survit aux camps de rééducation et se découvre peu à peu artiste. A la faveur de l’ouverture politique du « Printemps de Pékin » (1979-80), il est l’un des fondateurs du premier groupe d’artistes « non-conformistes » nommé XING-XING (Les Etoiles) : « Nous avions choisi ce nom d’étoiles, rappelle Wang Keping, parce que nous étions alors les seules lueurs qui brillaient dans une nuit sans fin et aussi parce que les étoiles qui semblent si petites vues de loin, peuvent se révéler de gigantesques planètes ». Très vite, il trouve dans le bois les possibilités d’une expression singulière. Wang Keping sculpte autant qu’il choisit son essence et sa forme : noeuds et excroissances sont ainsi transformés en corps animés par la puissante suggestion de cette matière vivante. L’alliance de la simplicité du dessin propre au geste calligraphique et de la patine noire obtenue par le feu (la couche superficielle du bois brûlé au chalumeau durcit plus ou moins selon sa densité) marque d’une empreinte radicale ses figures allusives : « Je vais dans le sens de ce qui révèle la manifestation d’une présence » dit-il, volontiers laconique. Figures qui combinent des caractères propre à la culture chinoise, de sensualité et parfois même d’érotisme, elles révèlent « un sentiment instinctif des formes sculpturales allant parfois jusqu’à l’éclatement »(1)

(1)Michael Sullivan, professor of Oriental Art, Stanford University, catalogue Body & Nature, Marlborough Chelsea Gallery, New York, 2004

cross