exhibitions

Gilles Saussier

  • 31.05.2003 - 28.06.2003|

Depuis 1999, Gilles Saussier réalise une série de portraits et d’entretiens de personnes rencontrées en activité dans les paysages de la vallée de l’Epte aux confins des Vexins français et normand. Il cherche à rencontrer derrière les paysages ceux qui les fabriquent, les pratiquent, et s’intéresse à la manière dont ce site classé devient un territoire à travers les appropriations individuelles ou collectives dont il fait l’objet, initiatives en marge des grandes logiques de l’aménagement du territoire et de l’agriculture industrielle : reconstruction d’une propriété, création et réhabilitation de chemins, élevage d’un troupeau, gestion d’un territoire de chasse, plantation de haies ou de bois, jardins ouvriers... Le projet consiste en une série de portraits d’acteurs locaux photographiés selon une procédure de portrait en pied dans le paysage au moyen d’un appareil panoramique. Le format panoramique est traditionnellement associé à des photographies de paysage sans présence humaine, sinon en tant que repère d’échelle, où à des photographies de groupes sans grand souci de l’arrière-plan. Les portraits panoramiques de la vallée de l’Epte se situent volontairement dans un entre-deux du paysage et du portrait, dans lequel le personnage opère une médiation envers le spectateur - il faut en passer par lui pour accéder au territoire - et où le paysage intervient comme composante de l’univers physique et mental de la personne photographiée.

Une sélection d’images extraites de ce projet a été présentée en 2002 à la Documenta 11, et reproduite dans l’ouvrage de J-F. Chevrier et W.Hayon, Paysages et territoires, éditions Parenthèses, 2002.

cross